Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Iron Bull

 une Assemblée Générale de tous les adhérents se tiendra le mardi 26 juin 2018 à 20h30

chez Adeline Defaye. Votre participation à tous est fortement souhaitée compte tenu des décisions importantes qu'il faudra envisager pour l'avenir de l'Association et  pour le renouvellement et l'élection de son Conseil d'Administration. Toutes les candidatures pour se présenter à l'élection du CA sont les bienvenues; elles  doivent  parvenir avant le 15 juin prochain  (par mail ou sur le blog) et répondre aux conditions prévues au Règlement Intérieur de l'Association ( voir ci-joint) et en particulier être à jour de ses cotisations et membre adhérents depuis 2 années successives au minimum.

Ordre du jour:

Ouverture de la séance

Rapport Moral

Rapport d'Activités

Bilan Financier

Perspectives, projets, pour le prochain exercice

Vote des résolutions présentées

Démission du CA et du Bureau en exercice

Présentation des candidatures  au CA

Election du CA

Présentation  des candidatures au Bureau

Election du Bureau par le CA

 Questions diverses

Clôture  de la séance

Petite réflexion que je souhaite partager avant l'AG.

Cela fait maintenant plus de 10 ans que j'ai eu un nouveau contact ( le premier date de 1986 à La Réunion ) avec Senseï. Son esprit de chercheur autant que sa méthode, avait modifié et orienté ma pratique martiale depuis 86. Ces qualités redécouvertes en 2007, m'ont amenées à m'y investir de nouveau avec l'esprit du Jiseido, Voie pour se former par soi-même par la pratique...

Pour clarifier ma réflexion, je pense nécessaire de revenir sur quelque chose qui m'a marqué quand j'ai découvert l'école de Paris il y a dix ans.

Trois professeurs, des morphologies, des expériences, des sensibilités, des perceptions différentes de la transmission de Senseï, ce qui correspond à la Voie rappelée ci-dessus.

C'est donc une très grande richesse !

Dès mes premiers pas dans le cadre des stages de Sensei, j'ai voulu, quand mon état de santé me l'a permis, m'entrainer avec les trois professeurs.

Tous les trois étaient différents et transmettaient dans leur enseignements des éclairages particuliers qui en faisaient toute la richesse.

Bien sûr, chacun de ces éclairages d'intensité différente, ne correspondait pas forcément à ce dont j'avais besoin à ce moment-là pour ma progression personnelle. Cela ne correspondait pas non plus à mes capacités énergétiques.

Cela m'imposait donc de comprendre le pourquoi de chaque exercice, de redescendre sur les marches inférieures après les avoir identifiées si nécessaire et enfin d'en adapter l'intensité à mes capacités physiques en reconstruction. 

Cela a été une importante source de progrès pour mon entrainement quotidien, seul dans ma lointaine campagne.

Les lendemains des stages ou des cours, tenant compte de mon niveau d'énergie disponible, je me posais la question de Ma priorité. Quel exercice refaire et répéter, pour progresser sur quel point ? Je parle là d'objectifs d'acquisition de savoir-faire ou d'objectif pédagogique, si je regarde le sujet sous l'angle de l'enseignant.

J'ai été le premier surpris quand, 5 ans après ces débuts en état de grande faiblesse, Senseï m'a donné un 4ème dan de l'école, autrement plus valorisant que les grades de la Fédération, sur lesquels en tant que membre de la commission des grades de Paris, je ne m'étendrai pas..

Pour être précis, à la fin d'un stage de Senseï, j'ai brusquement pris conscience que j'avais été à fond, sans économiser mon énergie depuis la première des 10 heures du week-end end. C'était 7 ans après mes débuts dans notre école !! 

 

Ce petit retour sur moi-même étant fait pour éclairer la suite, j'en viens au sujet de ma réflexion.

Pourquoi, à part quelques-uns, les élèves de Paris ne sont les élèves que d'un seul enseignant ?

Je mets bien sûr de côté la relation amicale qui peut lier chaque personne avec son enseignant et la préférence pour la pédagogie l'un ou l'autre, tout à fait normale.

Quand on a compris la méthode et qu'on veut progresser, plus on aura d'approches différentes de la part des 3 enseignants, plus on progressera. On développe ainsi notre capacité à mettre  le doigt sur nos points à faire évoluer et on découvre plusieurs approches pour obtenir cette progression.

Bien sûr, cela ne tombera pas du ciel, cela demandera du travail. Mais chacun pourra pendant une, dix ou cent semaines se focaliser sur ce qui freine sa progression et dépasser l'obstacle.

J'éprouve pour ma part toujours beaucoup de plaisir à m'entraîner avec mes collègues, enseignants de l'école actuels et passés. Cela m'apporte toujours un quelque chose de plus. Seul mon domicile éloigné m'empêche de le faire aussi souvent que je le souhaiterai.

J'incite chacun à venir le plus souvent possible aux cours ds autre enseignants et ouvre le débat, pour ceux qui le souhaitent.


100% de nos adhérents qui progressent sans cesse est la meilleure garantie d'un développement illimité et de la pérennité de notre école, limitant l'ennui né de la stagnation et le départ pour chercher ailleurs si l'herbe est plus verte...


Je pense qu'en agissant ainsi nous utilisons pleinement l'immense richesse de la méthode de Senseï, faisant honneur à son intense travail de recherche.

Amicalement

Claude Thazard

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :